Monétiser un blog

Je pense que vous êtes un certains nombre de blogueurs a avoir de temps en temps ou régulièrement des demandes pour mettre en avant sur votre blog, tel ou tel produit. De là commence à germer l’envie de monétiser un blog et en tirer quelques sources de revenus (souvent très modestes). Quoi qu’il en soit, il existe plusieurs manières de générer des revenus avec son blog et je vous présente ici celles que j’utilise.
Bon, il ne faut pas se leurrer, il n’y a largement pas de quoi en vivre (pour le moment) mais au moins de quoi amortir un peu les frais du blog… 😉

Il y a quand même un pré-requis quand on veut se rémunérer avec un blog : il faut avoir du trafic ! Et pour avoir un minimum de trafic, il faut aimer ce que l’on fait et non pas créer un blog dans l’objectif de gagner sa vie. Ça peut marcher, mais c’est très rare. Dans mon cas, ce n’est qu’au bout de 2 ans à bloguer que je me suis lancée dans la monétisation…
Et qui dit blog rémunéré dit aussi besoin de dépenser pour son blog… Et oui, il sera souvent nécessaire d’être auto-hébergé, par exemple. Bref…

Comment monétiser un blog de cuisine

  • Google Adsense fonctionne sous forme de bannières publicitaires avec une rémunération au coût par clic principalement. Cela signifie que Google vous rémunérera quand vos visiteurs cliqueront sur une bannière pub affichée sur votre blog. Pour toucher votre rémunération, il faut attendre un seuil de 70€ minimum. Le versement est effectué 1 fois par mois si ce seuil est atteint mais vous pouvez personnaliser tous ces paramètres.

Pour utiliser cet outil sur votre blog, il faudra que celui-ci soit auto-hébergé : voir la rubrique Créer un blog pour plus de renseignement.

Pour monétiser un blog, il suffit de vous inscrire sur Analytics, de faire valider votre compte par Google et générer des bannières publicitaires de la taille et du format souhaité, puis de les intègrerez par la suite sur votre blog.

Monétiser un blog

Quand vous aurez collé votre code bannière dans votre blog (dans Mes annonces – Obtenir le code), il faut attendre quelques minutes avant que la bannière s’affiche.

Vous pouvez choisir le domaine des publicités qui seront affichées sur votre site et Google se charge d’adapter la pub à votre visiteurs en fonction des recherches qu’il aura déjà effectué sur son ordinateur.

Monétiser un blog

Vous ne pouvez pas utiliser plus de 3 blocs annonces par page (et c’est déjà bien).
Attention à ne pas générer de faux clics vous-même, Google les détectera et pourrait bannir votre compte !!

Je vous conseille de connecter votre compte Adsense à celui de Google Analytics, cela vous permettra de mieux analyser par la suite vos revenus, leurs sources, pages…

Dans mon cas, Adsense me rapporte de 0,46€ à 1,34€ /1000 visites selon les jours et les périodes de l’année, avec une moyenne à 0,76€/1000 visites.

  • Youtube : Si vous avez réalisé des vidéos et que vous les avez mises en ligne sur Youtube alors voilà un autre moyen de monétiser votre blog et générer des revenus avec les vidéos. Il vous suffit d’activer la monétisation puis de valider chaque vidéo en cliquant sur le petit signe $.

Monétiser un blog

Je vous conseille de connecter votre compte Youtube à votre compte Adsense, cela vous permettra de plus rapidement encaisser des revenus puisqu’il seront cumulés…
Pour plus d’info : https://support.google.com/youtube/

Dans mon cas, Youtube ne m’a pas rapporté plus de 7€/mois. On ne va pas loin avec ça…

  • Affiliation : vous pouvez vous inscrire sur des sites d’affiliation pour promouvoir et vendre directement des produits que vous utilisez ou affectionnez. Vous touchez ensuite un pourcentage des ventes réalisées.

Dans mon cas, je suis affiliées à Amazon, en créant une boutique en ligne. Mais mon exemple, n’est pas une grande réussite dans ce domaine. Ceci est en grande partie dû au fait que pour l’instant, je ne souhaite pas mettre en avant une bannière propre qui clignote dans tous les sens. Mais chacun fait chez lui ce qu’il veut !

  • Plateformes/Agences qui mettent les influenceurs en relation avec les marques : Vous vous inscrivez, vous renseignez les fréquentations de votre blog et les annonceurs peuvent vous contacter directement. Je suis notamment inscrite sur Reech et Inzpire.
  • Article sponsorisé et lien sponsorisé : certaines marques ou  agences peuvent vous contacter afin que vous écriviez sur une thématique précise, soit sous forme d’un article complet, soit un paragraphe, ou encore un lien. Il peuvent vous proposer un tarif directement ou vous demander le prix de vos prestations. A vous de définir une fourchette de prix en fonction du nombre de visites que reçoit votre blog, de la durée d’affichage sur votre site, du produits, etc. Il est très difficile de donner un prix, car cela dépend de plusieurs facteurs : nombre de pages vues, d’abonnées, etc.

Je vous conseille de publier sur des ‘produits’ que vous avez testé auparavant et que vous aimez. Pensez également à indiquer dans l’article qu’il s’agit bien d’un billet/article sponsorisé pour plus de transparence avec vos lecteurs, et puis, c’est également obligatoire.

  • Vous pouvez également vendre des Encarts pub en direct et c’est donc vous qui sélectionnez les marques que vous souhaitez mettre en avant. Vous pouvez fixer des tarifs en fonction du trafic de votre blog, de la durée d’affichage et des formats. Je vous conseille de fixer vous-même les formats pour que l’affichage n’en soit que plus harmonieux.
  • Régie publicitaire : vous pouvez passer un contrat avec une régie, qui s’occupera de ‘commercialiser’ les espaces pub de votre blog et vous reversera vos gains. C’est donc elle qui s’occupe de mettre en relation vos ‘espaces publicitaires’ avec les annonceurs. Dans mon cas, je n’ai encore pas et traite les demandes en direct.
  • Vous pouvez démarcher directement les annonceurs pour leur proposer des prestations de services. Vous pouvez vous créer une petite brochure ou un kit media et l’envoyer directement à d’éventuels sponsors que vous aurez préalablement ciblés.
  • Et ensuite, vous avez toutes les autres possibilités qui découlerons des compétences acquises à travers votre blog ou des projets qui en découlent : être pigiste, créer vos propres produits (DIY, cours de cuisine, écritures de livres et bien plus encore…). En gros, votre blog devient une carte de visite qui pourra vous ouvrir certaines portent.

Quelques conseils bonus :

  • Quand vous souhaité monétiser votre blog, restez toujours être dans le sujet de celui-ci. Par exemple, on m’a a proposé de faire un article sponsorisé sur la mode, j’ai refusé. Mon blog et principalement consacré aux recettes de cuisine et secondairement aux bonnes adresses et aux voyages, je souhaite donc toujours rester ans ces thématiques.
  • Tenez vos statistiques de fréquentations à disposition de vos sponsors. J’essaie de les mettre à jour dans ma page Partenariat.
  • Ne pas faire trop d’article ou lien sponsorisés, sinon vous risqué de perdre l’âme de votre blog et donc vos lecteurs pour quelques € et cela risque également de noyer chaque sponsor. Franchement, je n’ai pas créé ce blog dans le but de gagner ma vie mais bien de partager et au mieux, être source d’inspiration… Donc continuez à créer du contenu de qualité et ne gâchez pas la fidélité et les échanges avec vos lecteurs et lectrices.

Maintenant vous êtes prêts à gagner de l’argent avec votre blog de cuisine. Et si vous aussi vous avez de bons trucs, je serais ravie que vous m’en fassiez part !!

N’oubliez pas que pour facturer (en France), vous êtes censés avoir un numéro Siret, et donc être déclaré… Je vous laisse aller plus loin sur ce sujet, de votre côté. Dans mon cas, je me suis mise en auto-entrepreneur depuis juillet 2013. Les charges sont d’environs 25% du chiffre d’affaires + les impôts sur le revenus…

D’autres blogs culinaires ressources sur le sujet :
Gagner de l’argent avec son blog de cuisine : est-ce possible et quels sont les moyens existants ? du blog C’est moi qui l’ait fait!
La Monétisation des blogs du blog Papilles et Pupilles

1 Comment

  • Reply
    Léa
    octobre 3, 2014 at 6:51

    Une fois seulement pour chacun…

  • Leave a Reply